Mohamed Moubarki, un nouvel entraîneur au secours des Bois Blancs

7 janvier 2013 - 09:12

 

 

Le départ de Stéphane Plancque du RC Bois Blancs acté, c'est Mohamed Moubarki qui a été appelé en renfort. Ancien entraîneur du FC Lille-Sud, il reprend en main une équipe promue en PHR, avec l'ambition de viser le plus haut possible.

Mohamed Moubarki, un nouvel entraîneur au secours des Bois Blanc

PAR SYLVAIN MOREAU

metrosports@lavoixdunord.fr PHOTO « LAVOIX »

Un mercredi soir de trêve hivernale, le RCBB recevait l'US Portugais de Roubaix-Tourcoing (DH) pour un match amical. L'occasion, pour Mohamed Moubarki, de diriger pour la première fois sa nouvelle équipe. « Vous le trouverez facilement, c'est celui qui criera le plus fort !

 » avait prévenu le président du RCBB, David Caucheteur.

Effectivement, le technicien est volubile sur son banc, du genre à pousser des gueulantes « façon Antonetti », la mauvaise foi en moins. Sans cesse, il replace ses joueurs, les recadre, les sermonne ou les félicite. Déjà, il connaît tous les noms de ses joueurs, leurs surnoms et leurs caractères.

Car Mohamed Moubarki est un entraîneur attentif et réfléchi. Il a d'ailleurs un temps hésité à répondre favorablement à la sollicitation de Lille Bois Blancs. « Cette année, j'avais décidé d'arrêter d'entraîner les seniors au FC Lille-Sud, et de me concentrer sur mon travail avec les sports-études du collège Paul-Verlaine, confie-t-il. Quand on m'a sollicité, j'ai pris dix jours pour me décider. Je suis venu à l'entraînement un mercredi : il y avait quatre joueurs. J'ai eu énormément de doutes par rapport au nombre de joueurs et à leur investissement.

 » La nette victoire à Escaudain (2-0) à laquelle il assistera le week-end suivant finira par le convaincre.

Depuis, Mohamed Moubarki a entamé son travail avec ses joueurs. « Aujourd'hui, on va essayer de récupérer les meilleurs pour essayer de faire un groupe compétitif de vingt à vingt-deux joueurs. On va essayer de carrément changer la façon de voir le football, pour professionnaliser la chose.

 » Il détaille : « À Lille-Sud, on m'avait reproché d'être trop sérieux. Ici, je crois que j'ai un public réceptif. J'ai demandé à rajouter un troisième entraînement, les joueurs sont d'accord. » Son sérieux et son autorité naturelle seront, à en croire Eric Fache, l'entraîneur de l'équipe réserve, la clé des résultats futurs du RCBB en championnat. « Je pense que Mohamed a le discours pour diriger une équipe comme la nôtre. Il y a des choses qui seraient restées anodines dans le temps qui ne passeront pas avec lui. Il y aura de la répartie et il va savoir se faire respecter. » Pour le premier match officiel de Mohamed Moubarki à la tête de l'équipe, il s'agira de rester prudent avec la réception de Beuvry-la-Forêt (dimanche 13 janvier, 14 h 30). Mais, puisque « le maintien est quasiment acquis », il ne s'interdit pas de viser plus haut à la faveur d'une belle série.

 

 


Commentaires